Quelques lectures…

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions de lectures sur le coaching. Elles ne résument évidemment pas la littérature déjà abondante sur le coaching et sur le développement des organisations. Elles sont plutôt une illustration du coaching que je pratique et des modèles sur lesquels je m’appuie.

 

 Une approche humaniste favorise l'expression des meilleures qualités de chacun Résumé :

« Managers, si vous faites le choix de l’humanisme,Dirigeants, si vous développez une culture d’entreprise centrée sur l’homme,Administrateurs, si vous instaurez un dialogue sur les politiques de l’entreprise…, vous aurez les meilleures chances de créer la confiance entre toutes les parties prenantes et de parvenir à un développement pérenne de votre entreprise. »

L’auteur encourage les managers à faire en ces temps de crise et de méfiance un nouveau pari pascalien, celui de la confiance. Son livre est pour tous ceux qui ont des responsabilités de management une invitation à diriger leur équipe en humaniste, donnant ainsi à leurs collaborateurs l’envie de s’engager avec eux dans un projet commun. Il offre des pistes de création de valeur qui s’appuient sur le déploiement dans l’entreprise de principes humanistes d’écoute, de respect et de progrès partagé, vis à vis des clients, des collaborateurs, et des partenaires extérieurs. Il esquisse un système de gouvernance humaniste capable de survivre aux crises de confiance et de pérenniser les entreprises, en assurant la stabilité et la lisibilité des pouvoirs de contrôle et d’influence sur leurs choix. Comme le souligne le préfacier, Bertrand COLLOMB (Président du Groupe Lafarge), le management humaniste n’est pas une utopie, mais un mode de management efficace a portée de notre main.

Biographie:
Philippe Masson, homme de convictions et d’expériences, acquises notamment en tant que dirigeant de McKinsey et chez Cap Gemini Ernst & Young. Depuis 2003, il est administrateur de sociétés et consultant indépendant.

   Il y a beaucoup à dire sur l’entreprise, le capitalisme, l’argent et la guerre économique internationale. Après sa victoire sur le marxisme, le libéralisme se trouve confronté à de nouveaux problèmes : la montée du chômage, la crise de l’Etat, l’accélération du changement technologique, l’instabilité croissante des marchés, les scandales financiers.
Les patrons les plus médiatiques ne sont pas nécessairement les plus crédibles. Sur tous les problèmes qui concernent l’entreprise et l’avenir du capitalisme, voici le témoignage d’un dirigeant de multinationale peu familier des plateaux de télévision. Olivier Lecerf a dirigé pendant 15 ans le groupe Lafarge Coppée (35000 salariés, des usines dans une vingtaine de pays). Dans ses entretiens avec Philippe de Woot, professeur à l’Université de Louvain, et avec Jacques Barraux, directeur de la rédaction du magazine l’Entreprise, il explique comment fonctionne une grande entreprise industrielle. Il décrit les nouvelles techniques de commandement et d’organisation. Il s’inquiète des pratiques du capitalisme sauvage et jette les bases d’une nouvelle éthique des affaires.
Comment évolue le métier de patron ? Que recouvre la notion de « développement stratégique » ? Quelle est la différence entre un groupe financier et un groupe industriel ? Faut-il craindre la dictature des oligopoles ? Comment motiver les salariés ? Existe-t-il un modèle européen de management ? Comment contenir l’avance industrielle du Japon ? A toutes ces questions Olivier Lecerf apporte les réponses d’un grand dirigeant qui a vécu de longues années en Amérique du Nord avant d’accéder à la présidence de Lafarge Coppée. 
   Ecrit à deux voix par un dirigeant d’une entreprise de 750 personnes et un consultant coach, ce livre offre le premier témoignage en France sur la vision partagée.
L’entreprise, un équipementier dépendant d’un groupe américain, se trouvait en phase de repositionnement dans un contexte de forte concurrence internationale. Le dirigeant était convaincu que la meilleure configuration pour faire face à ces perturbations passait par la confiance et l’autonomie donnée aux salariés. Mais comment libérer les énergies sans prendre le risque de la dispersion, du gaspillage ou de la démotivation ?
L’ouvrage montre le travail réalisé en un peu plus de deux ans : offrir une chance à chacun et chacune de s’accomplir dans une oeuvre commune. Véritable saga de l’intelligence collective, le récit n’enjolive pas la réalité. Il est concret et pragmatique. Il ouvre des champs de possibles. Outre les témoignages directs, le livre présente une méthodologie de la vision partagée.
Pari sur les hommes s’adresse aux dirigeants, aux cadres et aux étudiants en management et ressources humaines. Pierre Barrère, ICG. Intervient depuis 15 ans dans de grands groupes et des PME. Coach auprès de managers, des équipes et des organisations. Superviseur de coach. Jean-Claude Montauzé, 63 ans, ESCP, a fait sa carrière au sein d’un grand groupe américain à différents postes de responsabilités, essentiellement à Bruxelles et Paris. Il a été pendant 7 ans Managing Director de la filiale française de la branche équipements automobiles de ce groupe, tout en étant administrateur dans d’autres filiales en Espagne, Afrique du Sud et USA.
   La crise de l’intelligence

La société française est bloquée par une crise profonde de l’intelligence technocratique à la française. Il n’y a pas un mal français mais un mal des élites françaises. C’est donc à une véritable révolution intellectuelle qu’appelle ce livre, pour que nous puissions affronter sérieusement le siècle qui vient.